Le Benchmarking: solution stratégique pour les PME/PMI en Afrique?

En Afrique et au Cameroun en particulier, 72% des PME créées entre 2010 et 2016, ont disparu, c’est ce que révèle une étude du centre d’analyse et de recherche sur les politiques économiques du Cameroun (CAMERCAP), et selon Clovis Adanzounon, PDG L’Agence Privée d’Investigation et d’Analyse Stratégique (APIAS), le manque de stratégie et d’outils de pilotage seraient les principales causes de la mort précoce des PME/PMI en Afrique. Face à cet état des faits, Le Benchmarking apparait non pas comme une recette miracle mais une réponse appropriée car il apporte via une autoévaluation comparative, les techniques et des expertises internationales aux entreprises pour les aider à accroitre leur part de marché, booster les profits et améliorer la productivité. L’outil UNIDO-SPX (partenaire technique de la BSTP), Le benchmarkindex (benchmarkindex.comest sans doute une des méthodes les plus avancées et un des outils les plus sophistiqué du genre. En plus de mesurer les performances, il permet aux PME/PMI de tout secteur de comparer leur performance avec un groupe choisi d’entreprises et identifier objectivement les points d’amélioration. Cette approche d’évaluation innovante permet au-delà de l’analyse des performances de l’entreprise, de saisir son niveau de pratiques (manière de faire le travail). Il est basé sur l’approche transversale du tableau de bord prospectif de management de KAPLAN qui s’effectue sur la base de l’analyse de la finance, des clients, du processus interne et des ressources humainesFigure 1: Le tableau de bord prospectif (Balanced Scorecard)   Etape 1 : Mesurer, ressortir une photographie managériale Vous ne pouvez manager ce que vous ne pouvez mesurer. La mesure ou l’évaluation des performances en lui-même apporte des améliorations en permettant aux promoteurs et managers d’identifier ou comprendre les indicateurs clés de performance liés à leur activité. Sur le plan pratique, nous avons en Octobre 2018 et pour le compte de la BSTP, travailler avec une PME Camerounaise, LLOYD Sarl et pour cette partie elle a été soumise à un questionnaire sur ses performances et sur ses pratiques qui abordait les points du tableau suivant :

Etape 2 : Comparaison  La performance est un indicateur relatif. Tu ne peux réellement apprécier ton bien être qu’en te référant à quelqu’un d’autre. 10% de résultat net n’est utile que si vous connaissez les chiffres du secteur. Quand vous réalisez que la moyenne des chiffres du secteur est à 20%, votre réaction sera différente que si la moyenne était à 5%. Le renseignement sur les pratiques actuelles et performances passées faites, les données ont été introduit dans la base de données qui contient plus de 200000 entreprises, dans le cas d’espèce, 7020 entreprises avaient le même profil que LLOYD et ces derniers ont constitué l’échantillon de comparaison. Etape 3 : Plan d’actions d’amélioration Un consultant ou facilitateur compétent (fourni par la Bourse de Sous-Traitance et de Partenariat si nous sommes au Cameroun) analysera dans une logique de cause à effet afin de déterminer les causes de dysfonctionnement. Un plan stratégique d’amélioration avec des éléments de vision, objectifs, stratégie et actions, sera mis en œuvre pour corriger les contraintes identifiées. Ceci a été fait et l’entreprise est satisfaite. Les bénéfices à terme, de cette mission sont:

  • Maitriser la productivité, la santé financière et la satisfaction « client » de l’entreprise par rapport à ces concurrents directs et indirects
  • Déterminer les risques et faiblesses liés à l’entreprise et y apporter des solutions grâce aux outils de résolution des problèmes.
  • Mesurer les performances de l’entreprise afin de prioriser les actions de développement
  • Obtenir des pistes d’améliorations via un plan d’action pour améliorer la productivité de votre structure
  • Amélioration de l’expérience du client et la rentabilité à terme
  • Faciliter le partage de bonnes pratiques de la compagnie au secteur tout entier

La seule condition à ces réalisations, elle le respect et le suivi strict de la mise en œuvre du plan d’actions stratégique.   Par Arnaud MBAH, Consultant Benchmarking BSTP Cameroun

Sélectionnez votre monnaie
EUR Euro
XAF Franc Afrique centrale CFA
Retour en haut