Sécurité Routière: Ma Responsabilité

Où est-ce que je vais si jeune ? Laissant derrière moi 3 enfants en bas âge et en quête de repères ? Où est-ce je vais laissant mon conjoint dont mon support a toujours aidé à surmonter les challenges de la vie d’entrepreneur ? Que vont devenir mes pauvres parents qui comptaient sur moi pour prendre soin d’eux et orienter mes jeunes frères ? Que va devenir cette entreprise qui comptait sur moi pour accroitre sa productivité afin de la sortir de la faillite ? Chers amis, je me suis posé cette question à la place d’une amie professionnelle après son départ le Dimanche 23 Septembre 2018 autour de 20h.

Jeudi  20 Septembre avec la très ambitieuse amie, nous avons eu une séance de travail sur des projets communs et le Dimanche encore nous échangions autour de  19h par whatsapp pendant son voyage. Parvenu à Yaoundé autour de 20h, elle choisie de prendre un transport en commun pour arriver chez ses parents malheureusement ce véhicule à vive allure entrera sous un camion quelques minutes plus tard et l’impensable va arriver. La sécurité routière aujourd’hui, on en parle tellement que le sujet est devenu banal mais est-ce que les usagers de la route prennent-t-ils conscience des dangers et de l’ampleur des accidents sur nos routes ? Plus de 1,3 million de personnes perdent la vie Chaque année dans un accident de la circulation, dont 90% dans les pays en développement selon les statistiques de l’organisation mondiale de la santé (OMS). Trois types  de  facteurs sont généralement les causes de cette catastrophe : Le conducteur, le véhicule et le parcours. Les causes liées  au conducteur impliquent :

  • la vitesse excessive,
  • les manœuvres complexes (marche arrière, freinages brusques, mauvais dépassement, etc.),
  • et son état physique (la fatigue, l’ivresse, la maladie, etc.) sont autant de raisons qui peuvent conduire à un accident.

Pour le véhicule, nous parlerons des défaillances au niveau des freins, les roues, l’éclairage, les directions et autres parties du véhicule dus à l’insuffisance d’entretiens appropriés vous savez dans certains pays, les certificats de visite technique s’obtiennent parfois dans les bureaux. Les causes liées aux parcours intègrent :

  • l’état de la route,
  • les conditions météos : la pluie,
  • les horaires de conduites : la nuit, sous le soleil etc.
  • Les distances longues de voyage parcourues sans pause

Il nous appartient de donner l’alerte, d’attirer l’attention et de montrer l’exemple sur les précautions à prendre. Mais quelles sont ces précautions ? Si nous sommes conducteurs, nous devons-nous rassurer avant de prendre le volant seul d’avoir :

  • La compétence : être détenteur du permis de conduire idoine pour le véhicule qu’il conduit.
  • La formation : se former régulièrement et spécifiquement sur la conduite défensive ou conduite en sécurité qui promeut la concentration, la vigilance, le respect des limites de vitesse et le l’observation de bien d’autres principes.
  • La forme physique et santé adéquate : Nous ne devons pas conduire avec une insuffisance visuelle, faire régulièrement des visites médicales professionnelles ou privées, ne pas conduire si l’on prend des médicaments provoquant la somnolence, ne pas conduire si l’on n’est pas sobre.

S’agissant des précautions liées au véhicule :

  • Il doit être adapté à l’utilisation prévue, vous n’allez pas utiliser un chariot élévateur pour le transport interurbain car un véhicule de transport pour personne doit avoir les dispositifs de sécurité importants suivants : des freins antiblocages des roues, des airbags, des appuis-tête et des ceintures de sécurité. Et d’autres mesures supplémentaires telles : les triangles d’urgences, des trousses de premiers secours, une roue de secours et un extincteur.
  • Il doit être en état de rouler, et être entretenu, contrôlé régulièrement avant utilisation

Pour le parcours, il sera nécessaire de :

  • Programmer les trajets au bon moment de la journée en évitant les déplacements aux heures de pointe et aux heures de fatigue naturelle d’un conducteurs (de 02h00 à 06h00 et de 14h00 à 16h00).
  • Permettre un temps suffisant pour le parcours par rapport à l’itinéraire choisi, aux conditions météorologiques et aux pauses prévues. une pause de 15 minutes toutes les deux heures est recommandée si la distance est longue.

En tant que passager ou usager de la route, nous devons :

  • Veiller aux respects des règles de sécurité par les conducteurs notamment en rappelant aux conducteurs le respect des règles de la circulation lorsqu’ils les enfreignent.
  • Demander à descendre du véhicule s’ils persistaient dans ces mauvais actes.

Chers amis, Notre responsabilité en sécurité est de protéger notre vie mais aussi celle d’un collègue, ami ou inconnu lorsqu’il s’écarte des règles de sécurité volontairement ou par ignorance. Qui de nous souhaite perdre un parent, un ami, un collègue ou un proche dans un accident de la route ? Je crois que personne…

Rédigé par Arnaud MBAH

Sélectionnez votre monnaie
EUR Euro
Retour en haut